Patrimoine culturel

Flocon
patrimoine activités été courchevel
Description courte
Partez à la découverte du patrimoine culturel de Courchevel
Description

Au détour d’un village ou d’un hameau pittoresque, vous apercevrez sans doute une chapelle ou une église. Le patrimoine religieux de la vallée, étroitement lié aux traditions pastorales, est la clé de voûte de l’histoire de la station. À Saint-Bon, berceau de Courchevel, admirez l’architecture des anciennes maisons de villégiature, le four à pain et le vieil alambic. Courchevel est également renommée pour la qualité de ses infrastructures qui font, elles aussi, partie de son épopée : visitez les tremplins olympiques de saut à ski ou encore le Forum. Promenez-vous dans les villages et goûtez à la douceur de la vie en montagne et devenez incollables sur les traditions locales.

Téléchargez le plan des villages ainsi que le guide du patrimoine pour vous accompagner.

Pour une découverte complète du patrimoine, pourquoi ne pas partir à la rencontre de la faune et de la flore locales ? Le Parc national de la Vanoise, avec ses prairies où gambadent les marmottes, ses fleurs protégées et ses lacs d’altitude, est l’endroit idéal. Vous pourrez également randonner vers de nombreux autres lacs en dehors du Parc, les lieux parfaits pour un pique-nique ou un après-midi pêche, pour certains d'entre eux. Apprenez tout des fleurs alpines au site naturel de la Rosière en empruntant le sentier botanique et baladez vous entre les sapins, la forêt de la dent du Villard est classée Natura 2000.

Retrouvez tous les points d'intérêt du patrimoine naturel ici.

 

Où s'adresser

Construite entre 1857 et 1860 au sommet du village, elle a été rasée puis reconstruite au pied du hameau en 1987. Son déménagement a permis d'élargir la route montant à Courchevel.
La chapelle Sainte- Marie- Madeleine, datée du 15e s., fut agrandie en 1697. C'est la plus grande chapelle rurale de la vallée, dotée d'un autel avec antépendium en cuir de Cordoue du 17e siècle.
La Croisette est le point central de la station sur lequel s'est basé Laurent Chappis pour construire le plan d'urbanisme en 1946
Ce chalet d'alpage avec ses halles était aussi utilisé comme chalet d'altitude par les skieurs entre 1930 et 1945.
Cet ancien four à pain a conservé son mur et sa voûte en cul-de-four. Il abrite aujourd’hui l’alambic municipal, géré par l'association "L'Alambic Saint-Bonnais" qui, chaque automne, perpétue la tradition de distillerie.
Denys Pradelle vécut dans cette maison avec sa famille lors de son arrivée à Courchevel en 1946, pour suivre les premiers travaux de la nouvelle station.
Un site enchanteur qui invite au recueillement... Bénite en 1939, elle abrite des tableaux représentants des saints populaires (saint Bon, saint Antoine, saint Martin, saint Jean Baptiste, Sainte Agnès, saint Claude et saint Jean l'Evangéliste).
Créé pour les 16e Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville en 1992, ce bâtiment est aujourd'hui un centre commercial et de loisirs.
Une chapelle de montagne sur un plateau panoramique, au cœur du village, vous accueille : venez y découvrir l'histoire de la fameuse "Madelon" et les savoir-faire des artistes de l'époque baroque au travers d'un petit tabernacle et de statues colorés !
Chapelle baroque de la Nouvaz.
C'est le chalet personnel de Denys Pradelle, construit pour loger sa famille. C'est la première maison individuelle construite dans une station de sports d'hiver avec un financement HLM et accession à la propriété.
Une chapelle de montagne dans un hameau reculé construit dans la pente vous accueille : venez y découvrir l'histoire du protecteur des montagnards et les savoir-faire des artistes de l'époque baroque au travers d'un retable et de statues colorés !
Cette chapelle a été construite en 1650 à l'initiative du curé de Saint-Bon de l'époque : Pierre Pachod. La plupart des sanctuaires consacrés à Notre -Dame des Neiges se situent en altitude (ici à 1570m), car elle protège des avalanches.
La petite chapelle d'un hameau de montagne construit dans la pente vous accueille : venez y découvrir l'histoire de la protectrice des femmes enceintes et les savoir-faire des artistes de l'époque baroque au travers d'un retable et de statues colorés !
La Fondation Facim, reconnue d’utilité publique, œuvre pour la connaissance et la valorisation du patrimoine et de la culture en pays de Savoie. Elle vous invite à la découverte des richesses de la Savoie au-travers de visites familiales.
Courchevel Moriond compte une seconde chapelle dédiée à sainte Blandine. La première version, construite dans un style "régionaliste", fut bénite en 1953. Elle fut totalement rebâtie en 1973 dans un style contemporain.
Daté de 1908, le four banal se situe à proximité de la chapelle et des vergers, le long du chemin menant aux hameaux de Grenier et du Buisson.
Après avoir traversé le pont, vous pourrez voir la roue à augets encore en place, ainsi que la scie battante à l'abri au sein de la scierie.
La tour romane du clocher, dont la chambre des cloches est ouverte de baies géminées, est surmontée d'une simple flèche métallique. Mais l'édifice est orné, au sommet de sa façade, d'un original petit clocheton métallique au tambour ajouré.
Différentes phases de travaux se sont succédées pour la réalisation de cet édifice (1953, 1955, 1970, 1992) implanté non loin de l'animation du centre de la station mais dont le lieu a gardé sa quiétude.
L'église, massive, a été agrandie au XVIIe siècle à partir du plan roman de l'ancien édifice : son chœur est aménagé avec un fond plat et le clocher enchâssé dans un autre plus imposant. La décoration intérieure réserve de belles surprises baroques...

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, cliquez-ici.